En guise d'introduction au Festival Hugé, vous trouverez ci-dessous le texte de la Newsletter n°1 de la famille Hugé.



un clic sur l'image










Givry 15/09/2007





Jeux
RETOUR


Diaporamas



clic
RETOUR







• Dessins
• Musiques







clic










Sommaire: Festival Hugé              Très brève histoire des Hugé en Europe.

Le samedi 15 septembre 2007 a eu lieu à Givry en Belgique, le premier Festival Huge. L'objectif de ce festival était de réunir un maximum de porteurs du nom de Hugé et apparentés ainsi que leurs amis à Givry qui est le berceau de la branche belge des Hugé.
Le succès a dépassé toutes les espérances: au mieux entre 50 et 100 personnes étaient attendues, en définitive, il y en a eu un peu plus de 250. Grâce à Internet, il a suscité un grand intérêt: des demandes d'informations sont venues de partout en Belgique et en France.
Le festival a commencé à 11h30 et s'est terminé le lendemain au petites heures. Un gigantesque arbre généalogique avait été préparé par André Hugé et Alexandre Jaupart qui permettait de remonter de nos jours au début des années 1600.
Outre un banquet orchestré par Marie-France Hugé, le festival avait au programme des exposés sur la généalogie et l'histoire des Hugé ainsi que sur Givry et les environs. Diverses animations avaient également été organisées. Cerise sur le gateau: le soleil était au rendez-vous.
En bref, une très belle et très intéressante journée qui m'a permis de découvrir une multitude de cousins alors que mon stock de Hugé à moi ne dépassait guère l'horizon de ma fratrie.
Et donc rendez vous au prochain festival des Hugé.
 
Les organisateurs:
Pierre Hugé, André Hugé, Alexandre Jaupart, Marie-France Hugé,Serge Laute, Christine Hugé, Olivier Grumiaux, Michel Penant et Jean-Pierre Hugé.

Sur ce site, vous pouvez entendre la voix de Francis Hugé, décèdé au début 2007: Francis Hugé était doté d'une jolie voix et s'était illustré dans la chanson.
Un grand nombre de photos de la réunion du 15 septembre 2007 sont visibles sur le forum. N'oubliez pas d'aller y jeter un coup d'oeil.

http://home.scarlet.be/andrehuge/
est le site d'André Hugé et est réellement impressionnant par sa richesse, c'est grâce à André Hugé que la barrière des 1700 a été franchie et a reculé d'un siècle.
http://www.jaupart.be/
est le site d'Alexandre Jaupart dont la famille provient de Givry et qui partage nombre d'ancêtres avec les Hugé.

Le 15 Septembre 2007 a eu lieu à Givry le premier festival mondial des Hugé.
Pourquoi Givry? Parce que c'est de ce village et de ses alentours que proviennent la plupart des Hugé de Belgique et du Nord. Pourquoi le 15 septembre 2007? Parce que c'est le samedi le plus proche du 11 septembre jour anniversaire de la bataille de Malplaquet où le duc de Marlborough a défait les armées du roi de France en 1709 ... jusque très récemment l'hypothèse avancée pour expliquer l'apparition du premier Hugé à Givry était qu'il était un survivant de cette bataille qui a été une des plus sanglantes de l'histoire (60 0000 morts pour 180 0000 soldats engagés); seules les guerres mondiales en ont produits de plus sanglantes mais avec des moyens plus perfectionnés.

Apparemment, il y a en Europe trois zones d'ou des Hugé proviennent en nombre significatif: le Hainaut que ce soit du coté belge ou du coté francais; il existe également une concentration de Hugé en France dans la région Poitou-Charentes. Peut-être existe-t-il un lien entre ces deux groupes de Hugé?
Un troisième zone de Huge semble se situer à cheval sur la frontière entre la Basse-Saxe et la Westphalie en Allemagne. Cette region est peut-être à l'origine de tous les Hugé dans la mesure ou le nom Hugé pourrait venir d'un vieux mot germain "hug" signifiant celui qui réconforte et dont on retrouve le sens dans le verbe anglais "to hug" (embrasser, donner l'accolade).
Il est curieux d'observer que ces trois zones ou les Hugé sont des zones dont les habitants ont toujours eu une tendance à ne pas apprécier les autorités en place, voire l'autorité tout court. La région Poitou-Charentes a été longtemps disputée entre la France et l'Angleterre et avait une
importante population protestante qui a été abondemment persécutée par les rois de France.

Les Hugé du Hainaut vivaient sur la frontière entre la France et la Belgique, une situation relativement confortable pour échapper aux autorités de l'un ou l'autre bord. Par ailleurs, vu leur situation géographique en bordure des bassins houillers, ils ont fait partie des premiers contingents
d'ouvriers pour la révolution industrielle et sans doute aussi des premiers révolutionnaires (Paul Lafargue, le gendre de Karl Marx, célèbre dans son fameux opuscule "Le droit à la paresse" l'esprit révolutionnaire des mineurs du Borinage où vit encore une importante population de Hugé et qui les premiers ont eu le bon esprit d'utiliser leur instrument de travail - la dynamite - pour appuyer leurs revendications; la ville de Fourmies ou il y a une rue Adolphe Hugé - mort en résistant aux nazis durant la seconde guerre mondiale - est connue pour une grève très dure réprimée dans le sang).

En Allemagne, les Huge viennent de la région ou les anabaptistes apparurent: les anabaptistes étaient une variété de protestants anarcho-communistes tellement radicaux quils réussirent à coaliser contre eux dans une sainte horreur tout ce que l'Allemagne comptait comme princes féodaux, catholiques ou protestants, dans une guerre sans pitié (Ce serait à notre époque comme si les USA et la Corée du Nord s'alliaient pour aller crucifier les talibans).
Dans ces conditions, il n'est pas étonnant que pas mal de Hugé ont émigré.
Vers l'Angleterre pour les Hugé du Poitou-Charentes et l'on peut penser que lors de la bataille de Malplaquet il y avait des Hugé dans les deux camps: des Hugé protestants francais pour lesquels la carrière militaire, plus ou moins choisie de bon gré, était la seule manière d'échapper aux persécutions en servant de chair à canon pour la plus grande gloire de sa  majesté catholique le  roi de France et des Hugé émigrés en Angleterre s'étaient peut-être enrolés dans les contingents huguenots qui faisaient partie de l'armée de Marlborough. Beaucoup d'anabaptistes apres l'écrasement de leur révolte filèrent en Hollande et en Angleterre et de là en Amérique.

Cette émigration s'est poursuivie avec le développement des Etats-Unis.
L'examen des archives d'Ellis Island, le principal point d'entrée de l'immigration, montre de nombreux Huge en provenance de Hambourg et du Havre avec un tout petit nombre en provenance d'Anvers. Il est possible qu'une partie des Hugé partant du Havre étaient belges, Anvers n'étant pas traditionnellement un port de passagers. Un fait parait néanmoins clair: la plupart des Huge aux Etats-Unis sont d'origine allemande. Néanmoins, si l'on examine les données généalogiques pour la ville de Saint-Louis qui est une région de forte immigration allemande mais aussi belge (on trouve pas très loin de Saint-Louis un village appelé Brussels et un autre aujourd'hui  abandonné appelé Belgium), on trouve un nombre impressionnant de Huge avec des prénoms typiquement francophones. Il doit y avoir probablement aussi des Hugé dans des régions sidérurgiques comme Pittsburgh (Mon grand-père qui faisait partie d'une mission d'étude de la sidérurgie américaine dans les années '20 a eu la surprise de rencontrer lors d'une visite d'usine des ouvriers qui parlaient le wallon de Charleroi, ville sidérurgique par excellence au moins à l'époque).
La suite au prochain numéro de la newsletter ... peut-être
Pierre Hugé

 ENGLISH

HUGE's NEWSLETTER n°1

The 15-th of September 2007 in Givry, a small Belgian village, near the French-Belgian border, the first world´s festival of the Huge happened.
Why Givry? Because it´s from this place and the surrounding area most of the Huge from Belgium and North of France are coming. Why the 15-th of September, because it was the nearest Saturday of the 11 september which is the anniversary of the famous battle of Malplaquet where the no less famous Duke of Marlborough defeated the French armies in 1709 and up to recently the founding father of the Huge families in Belgium was believed to be a survivor of this battle which was one of the biggest military manslaughter of history (60 000 dead or 30% of dead in each army).
Despite, Huge are relatively rare and dispersed, more than 250 people, Huge or Huge related, came to Givry to meet unknown cousins ...
I hope that for the next edition of the Festival Huge you´ll be there too.

Basically, there are in Europe three Huge´s area, the one who was preponderant the 15-th of September was the one originating from around Givry and who is scattered mainly in Hainaut, Belgian and French. There is another one French "brand" of Huge, mainly located in the region Poitou-Charentes in France. Maybe those Frenchspeaking Huge are somehow interrelated. The third "brand" of Huge seems to be located on the border between Lower Saxony and Westphalia in Germany. This branch of Huge is probably the oldest one in the sense that the name Huge comes from the old German word "hug" meaning the one who comfort, the one who helps, maybe the same origin as the verb "to hug".
What is striking looking at the geographiacal zones where the HUGE appear, is they are border areas and moreover areas where people were in conflict with authorities. The region of Poitou-Charentes was historically disputed between France and England and had an important protestant population which was heavily persecuted by the French kings.

The Huge from the French and Belgian Hainaut were living on the border, a relatively comfortable place if, for some reason, you want to escape to the authorities from one or the other country. Moreover, due to their geographical situation, they provided the firsts contingents of workers for the industrial revolution in North of France and in Belgium (Paul Lafargue, the son-in-law of Karl Marx, celebrates in his famous book "Le droit à la paresse" (The right to lazziness) the revolutionary spirit of the workers of Borinage which was the first industrialised region of Belgium where a big number of Huge are still living and in France, the city of Fourmies which has a street Adolphe Huge is famous for a very ferociously repressed strike).

In Germany, the area where the Huge are concentrated was where the anabaptist revolt started: the anabaptists were some sort of radical christian anarchists issued from the protestant tradition but they were so radical that German princes, catholic or protestant, united to crush, in fact to exterminate, them in one of the most ferocious religious war of the post-Reform era (To give you an idea, it is like Bush and the ayathollahs from Iran had decided to make a very unholy alliance to eradicate the talibans).
Therefore, it´s not surprising that many Huge decided to emigrate, in England for the French Huge from Poitou-Charentes: one may think that at the Malplaquet battle, there were Huge in both side: poor French protestants, more or less voluntarily recruited to die for the greatest glory of the King of France and other ones in the Marlborough army which had contingents of French protestant soldiers. The anabaptists who survived the repression flee to Holland or England and from there to America

This tradition of forced emigration amplified when the United States started to industrialize. If one looks at the data from Ellis Island, one may observes important contingents of Huge departing from Hamburg and clearly German ones, there is also a sizeable number of Huge departing from Le Havre in France and a trickle from Antwerp in Belgium. It is possible that a part of the Huge departing from France were Belgians. A fact is clear is that the majority of the Huge living in the States are probably from German ascent. Nevertheless, looking at the data collected for the Saint Louis area, despite the fact this area was heavily populated by migrants from Germany, one may observe there is a lot of Huge with typically French first names and this area was also choosen as destination by many Belgian migrants to settle in the States (there are not very far from Saint Louis an ex-village called Belgium which disappeared in the '60s because flooding and another village called Brussels). There must be probably also Belgium's Huge in the Pittsburgh area attracted by the steel industry (My own grandfather was part of a study mission of the steel industry in the States between the two world wars and was surprised to hear some of the workers speaking the Walloon dialect of Charleroi, a steel industry region not very far from Givry).
In the hope those historical conjectures didn't have bothered you too much.
Pierre Huge.















• Photos












• Accueil


















• Forum
• Généalogie


• Givry

• Origines


                                                                                

























































Un article très documenté sur la bataille dont question ci-dessus est paru dans la  revue "Les dix clochers", n° 17, du mois de juin 1996.
Leur site:
http://www.lesdixclochers.be/